La Checklist Ultime pour Débuter en Freelance

Un site pour les développeurs, par un développeur

La Checklist Ultime pour Débuter en Freelance

Checklist

Comme moi, vous êtes peut-être victime de phobie flemme administrative.

(Pour précision, je ne parlerai ici que du statut d’auto-entrepreneur (ou micro-entreprise), car c’est le statut privilégié par les freelances en début de carrière).

Devenir freelance implique de nouvelles responsabilités, de prendre des risques, mais aussi un certain engagement administratif, en particulier au début.

En effet, salarié, vous n’avez pas vraiment l’habitude de faire des démarches professionnelles… devenir indépendant change la donne. Pour éviter d’oublier certaines démarches, je vais lister ici ce que vous aurez à faire, en essayant d’être le plus exhaustif possible.


La déclaration du statut

Tout se fait sur le site https://www.lautoentrepreneur.fr/. Le formulaire de création est parfaitement laid, mais plutôt facile à remplir. Il faudra ici choisir votre secteur d’activité (activité libérale, artisanale ou commerciale). En tant que développeur, le secteur à choisir est normalement activité libérale. Je dis normalement, car certains développeurs ont déclaré un autre secteur pour certaines raisons, je vous laisserai faire vos recherches de votre côté !

Attention cependant, le secteur d’activité n’est pas à choisir au hasard, il sera déterminant sur certains points :

  • Le plafond à ne pas dépasser pour rester en micro-entreprise ;
  • Le pourcentage de charges à payer à l’URSSAF ;
  • Les obligations administratives, qui sont a priori plus lourdes pour le secteur artisanale et commercial.

Note : Durant la déclaration, vous aurez le choix de vous opposer à la diffusion commerciale de vos données auprès de l’INSEE. Cela signifie qu’on ne trouvera pas votre entreprise sur le net, et donc pas votre adresse. Cela vous évitera de recevoir des courriers (frauduleux)/pubs en masse. Mais cela empêchera aussi l’obtention d’un avis de situation au répertoire SIREN, parfois demandé par certaines entreprises. Mais le certificat d’inscription au répertoire des entreprises (premier document reçu validant votre activité) fait foi.

À savoir aussi, entre la déclaration et la réception du certificat d’inscription (avec votre SIRET), il peut s’écouler un mois (ça a été mon cas).


L’ACRE

L’ACRE (ex ACCRE), est une aide très utile aux freelances. Elle permet d’avoir une réduction de charge très importante les premières années d’activité. Avant 2019, il fallait faire une demande en plus de la déclaration d’AE et remplir certaines conditions pour y avoir droit. Depuis le 1er Janvier 2019, les conditions se sont largement assouplies, et sauf exceptions, vous y aurez droit.

Voici un tableau résumant de la réduction de charges dont vous pourrez bénéficier :

Taux avec l’ACRE sur toute sa durée

Et du taux normal, sans ACRE et après sa fin :

Taux sans ACRE, après la 3ème période

La fin de la première période correspond à la fin du 3ème trimestre suivant le début d’activité. Les autres périodes aux 4 trimestres suivant la fin de la période précédente.

Pour avoir toutes les infos et tout comprendre, allez lire l’article suivant : https://www.portail-autoentrepreneur.fr/actualites/accre-evolutions-2019


Versement libératoire de l’impôt

Vous devrez aussi choisir entre le versement libératoire de l’impôt sur le revenu ou non. Le versement libératoire permet de payer en plus 1 à 2% (suivant le secteur d’activité) de votre CA chaque mois, mais de ne pas payer l’IR ensuite. Cela peut être très avantageux si vous pensez faire un gros CA, et désavantageux si vous ne pensez pas payer d’IR (car vous paierez quand même ce petit pourcentage chaque mois…).

A savoir qu’il ne faut pas avoir dépassé un certain revenu à l’année N-2 pour en profiter. je vous laisserai faire vos recherches sur le net 😉


Complémentaire santé

Depuis 2019, vous n’avez pas besoin de changer de caisse d’assurance maladie quand vous devenez auto-entrepreneur. Ce n’était pas le cas avant, et j’ai dû par exemple passer chez un autre organisme (la RAM).

Par contre, vous pourrez prendre une complémentaire santé. Personnellement, j’ai choisi Alan (vous aurez un mois gratuit avec ce lien parrainé, profitez-en !). Elle fonctionne très bien en étant 100% digitale. Vous pouvez souscrire en quelques minutes, le site et l’appli sont très bien faits et très pratiques. Une photo depuis l’app suffit pour avoir un remboursement rapide, pratique !


Le compte bancaire

Argent

Vous aurez aussi besoin d’un compte bancaire dédié à votre activité professionnelle. Ce n’est pas nécessaire un compte dit “professionnel”, ça peut être un compte courant.

Attention cependant, je voulais ouvrir un compte chez Fortuneo, je leur ai signalé que c’était pour une activité pro, et on m’a dit que ce n’était pas possible car “si on voit des transferts d’argent entre le compte et par exemple l’URSSAF, on peut clôturer le compte sans préavis.” Ah…

Donc j’ai choisi shine, une banque 100% mobile très pratique à utiliser. On ouvre un compte rapidement, reçoit une carte Mastercard, et on gère tout depuis l’app. On peut aussi y gérer ses clients et ses factures.

J’en suis complètement satisfait.


L’assurance de Responsabilité Civile Professionnelle

Point très important auquel on ne pense pas au début quand on se lance dans le monde des freelances ! Il vous faudra une RCPro pour vous couvrir et vous aider en cas d’incident.

Personnellement, j’ai choisi Wemind. Pour 30 € par mois, j’ai accès à :

  • Une aide juridique ;
  • Une aide aux recouvrements ;
  • Une prise en charge des frais juridiques ;
  • une couverture en cas de dommages causés à un client ;
  • Un comité d’entreprise avec des réductions intéressantes dans plein de domaines ;

Le paiement des cotisations

Pour le paiement des cotisations auprès de l’URSSAF, vous aurez le choix entre une déclaration et paiement mensuel ou trimestriel. Personnellement, j’ai choisi le mode mensuel.

Pour vous inscrire au paiement en ligne, une fois votre numéro de SIRET obtenu, il faut vous rendre sur https://www.lautoentrepreneur.fr/, cliquer sur “s’inscrire pour déclarer et payer” dans le menu de gauche, et suivre les étapes. Vous vous créerez un compte sur le site net-entreprises, qui prendra le relais.

Ensuite, il faudrai remplir une autorisation de paiement. Puis, chaque période, vous n’aurez qu’à déclarer vos revenus. Vous saurez en temps réel ce que vous allez payer.


Autres points à prendre en compte

Voilà pour l’essentiel. Cependant, vous devrez penser à d’autres éléments en devant freelance :

  • Si vous dépasser un certain CA, vous serez soumis à la TVA. Voir cet article.
  • Votre compta. Gérer toutes vos dépenses/revenus au moins sur une feuille excel. Cela deviendra essentiel quand vous serez soumis à la TVA.
  • Trouver sur le net des modèles de devis et de factures, voire de contrats. Cela simplifiera vos démarches quand vous trouverez vos premiers clients.

Conclusion

Voilà, cet article était un peu long, mais j’espère pas trop indigeste. Il ne vous reste maintenant plus qu’à trouver un client !

Si vous avez d’autres conseils, ou si j’ai oublié des infos, n’hésitez pas à les mettre en commentaire !


Newsletter - Devenir Développeur Freelance
Vous voulez accéder au dernier article avant tout le monde ? Et recevoir des infos exclusives pour devenir Développeur Freelance ?
Inscrivez vous à la newsletter !

Les emails sont 100% gratuits. Vos données sont sécurisées et vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Cliquez ici pour voir notre politique de confidentialitél

Tags: , , , ,

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.